AFFAIRE GREGORY VILLEMIN

                                              

Ecouter la voix du corbeau


 

 

 Le passé de la famille

(Certaines photos sont celles des différents articles de presse parus à l'époque.)

Site officiel

Les arbres...pour plus de compréhension.


Villemin - Jacob - Bolle - Blaise - Jacquel


Gaston Villemin est marié à Jeanne-Marie Hollard. Ils ont 5 enfants (?) : Jeaninne née en 1932, Etienne né en 1927 (décédé en 1931), Suzanne, Yvette née en 1928 et Albert né en 1930. Ils habitent Herpelmont. Le petit Etienne était le souffre-douleur de Jeanne-Marie. A force de coups il avait des marques sur tout le corps et avait un poignet cassé. En février 1931 Jeanne-Marie frappe violemment Etienne qui s'ouvre la tête contre la cuisinière. Nullement effrayée, elle ne soigna pas son enfant, se contentant de cacher sa plaie sous un bonnet. Gaston était parti quelques jours pour son travail. A son retour il s'aperçoit de la blessure de son fils. Il le soigne. Mais le 18 février voyant l'état de son fils s'aggraver, Gaston appelle un médecin. Le petit fut hôspitalisé à Bruyères. Il décedera de ses blessures, deux jours plus tard, le 20 février 1931. Le 14 mai 1931 Jeanne Hollard est condamné à trois ans de prison pour défaut de soins à enfant. Elle était enceinte et accouchera en prison en 1932, d"une petite fille, Jeanine. Elle revient avec la petite en 1934. Pendant la guerre Gaston est mobilisé, en 1939, et laisse sa femme et ses enfants. 



Il est fait prisonnier, tombe malade et rentre en 1942. Trop tard. Sa femme est partie avec un certain Hanz, soldat allemand, venu suppléé à la main d'oeuvre auprès des fermières seules. Elle est partie en emmenant Jeanine Elle a vendu les bêtes, puis ses affaires et a laissé Yvette et Albert à une amie. Albert et Yvette furent élevés par un de ses oncles, André, le frère de Gaston. Celui-ci les confiera ensuite à sa soeur Anna Baradel qui les élèvera jusqu'à leur majorité. Gaston, bouleversé par le départ de sa femme, se pendra à un frêne dans le petit bois, derrière l'église de La Neuveville-devant-Lépanges.Un autre évenement était intervenu en 1935. Léon Villemin, un oncle, fut retrouvé sous un pont noyé dans la Vologne.Et les malheurs continus. L'oncle qui élève Albert meurt d'un infarctus. Albert se retrouve à la DASS. Il se mariera en 1953 avec Monique Jacob qui attend un enfant d'un autre homme. Par amour il reconnaîtra cet enfant, Jacky. La soeur de Monique, Thérèse Jacob, se marie avec Marcel Laroche. Elle meurt en 1956 en mettant au monde Bernard (ici avec son fils Sébastien). Adeline et Léon Jacob, les grand-parents maternels élèveront Bernard Laroche comme ils le firent avec Jacky. Ensuite, Louisette Jacob s'occupera de ces deux enfants.
Voilà la petite histoire de la famille Villemin et de ses soucis...
Des malheurs il y en a eu beaucoup d'autres dans cette proche région de Lépanges. Entre autres : à Laveline-du-Houx, le 17 juillet 1983, Marie-Juliette Demangeon fut torturée et assassinée, au lieu-dit "Herrigoutte"...Le 7 juin 1977 à Fays, Antoinette Balland, 65 ans et son fils Roger, un handicapé de 38 ans, connurent les mêmes supplices...Le poète local Pierre PetitNicolas, torturé et assassiné à Mortagne en septembre 1983 pour de l'argent... En 1983 le propre frère de Marie-Christine Jacques (elle même atteinte de leucémie) l'épouse de Gilbert Villemin, Christophe, est arrêté et incarcéré pour avoir frappé à mort, avec d'autres jeunes, une vieille dame du hameau de La Poulière pour une modique somme d'argent... Et j'en passe...




Albert et Monique Villemin



Jean-Marie à 3 ans...

Les appels et lettres anonymes...avant le 16 octobre 1984. Avant-propos...

C'est en avril 1981 que les appels téléphoniques commencèrent. (Ecouter la voix du corbeau). Albert Villemin, ouvrier de filature, et son épouse Monique Jacob, demeurant à Aumontzey dans les Vosges, leur enfants Jacky, Michel, Jacqueline, Gilbert et Jean-Marie (né le 30 septembre 1958 à Aumontzey) (sauf Lionel qui était âgé de 11 ans à l'époque des faits) furent aussi les victimes de ce corbeau. Les appels parfois muets, le plus souvent insultants, tendaient à diviser la famille et touchaient plus précisément le chef de famille Albert. En lui rappelant que son père s'était suicidé le corbeau ne faisait que remémorer des souvenirs que tout le monde voulait enfouir.

   
  

De gauche à droite : Jacky, Michel, Jacqueline, Jean-Marie, Gilbert et Lionel Villemin.



Daniel Hollard et son épouse Chantal (née Durin)...des cousins...

En décembre 1982 une plainte fut déposée à la gendarmerie de Corcieux resta sans effet. Les 27 appels que reçut Albert la veille restèrent anonymes... Le 26 janvier 1983, Albert reçut 17 autres appels. L'interlocuteur était au courant des moindres faits et gestes de la famille et la police décida de mettre la ligne téléphonique sous écoute dès le 17 mai 1983



Christine avec son petit frère Gilles et sa belle-soeur en 1985.

Les appels cessèrent immédiatement...Mais tous les autres membres de la famille en reçevaient encore, notamment le 8 avril 1984. Il y avait parfois une voix d'homme à la voix rauque et quelques fois une voix de femme. Toujours ou presque avec un accent vosgien fort prononcé.



De gauche à droite : Ginette Lecomte épouse Michel Villemin, avec son fils Daniel sur les genoux, Marie-Christine Jacques, épouse Gilbert Villemin, Bernard Noël époux de Jacqueline Villemin, Monique Villemin, Gilbert Villemin, Albert Villemin, Jean-Marie Villemin, Jacqueline Villemin, Christine Blaise, épouse Jean-Marie Villemin, Michel Villemin, avec sur les genoux, sa fille Christelle. Il manque Lionel, le petit dernier de la fratrie Villemin et Jacky, considéré comme le bâtard de la famille.


 

Bernard Noël, mari de Jacqueline Villemin et Lucien Bolle, frère de Marie-Ange.

 

Christine et son petit frère Gilles. A droite sa soeur Annie.

Jean-Marie Villemin
, alors contremaître à l'usine Auto-Coussin de La Chapelle-devant-Bruyères, avait reçu un appel annonçant qu'on allait brûler sa maison, ou encore qu'on allait enlever son fils, qu'on allait s'en prendre à sa femme Christine, née Blaise (avec qui il s'était marié le 20 janvier 1979). Sans parler des voies de faits comme par exemple les vitres brisées de son pavillon ou des pneus crevés de son véhicule et des fausses "commandes" livrées chez lui ou chez les parents Albert et Monique (pompes funèbres, docteur, garagiste etc...).



Liliane Jacquel épouse Jacky Villemin.



Le mariage de Jacky et Liliane. A leurs côtés les époux Jacquel, les parents de Liliane.

Les Jacques, qui habitent Granges sur Vologne, la famille de Marie-Christine Villemin, en 1981 furent harcelés également, après l'évènement qui mit en prison le jeune frère Christophe, mais aussi avant. Une voix féminine, parfois une voix rauque, annonçaient les liaisons et ébats amoureux d'Albert Villemin. Bruno Magron, premier flirt de Christine, sa femme Marie-Claude et Colette Nicolle sa mère, reçurent également de nombreux coups de fil anonymes et des lettres du même style.



Lucien Bolle et Jeanine Bolle, parents de Murielle et Marie-Ange.

Au cours de l'année 1983 trois lettres anonymes furent envoyées. Une en caractères typographiques et une en écriture cursive. La première découverte sous les volets du pavillon de Jean-Marie, le 4 mars 1983. Les deux autres, datées du 27 avril et 17 mai 1983, furent envoyées à Albert. L'auteur de ces lettres et appels prenait très souvent la défense de Jacky, le fils aînée de la famille, né hors mariage (d'après le corbeau son vrai père s'appele Thiebault), et que le corbeau surnommait le "bâtard". Albert avait reconnu, par amour, ce fils qui n'était pas de lui. Dans ces lettres ont reprochait aux autres membres de la famille de mettre trop souvent de côté Jacky, le fils illégitime.




Bernard Laroche jeune...

 

Deuxième mariage de Marie-Ange Laroche avec Denis Jacob, son cousin...!


Quelques jours après le meurtre de Grégory une cassette a été enregistrée par Albert et Monique Villemin. Le corbeau disait avoir photographié la mort du petit garçon...Canular ou "vrai" corbeau ?



Julien

- Haut de page -




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement