EXPERIENCES MEDIUMNIQUES

LES SEANCES

Les expèriences les plus sèrieuses ayant été faites dans la maison, on été élaborés par Ed et Lorraine Warren. Conviés par les Lutz, les Warren ont effectués des expèriences complètes. Pendant les expèriences, les Lutz restèrent chez la mère de Kathy, ne voulant plus retourner dans la maison. L'aide du père Pecararo leur fut une aide précieuse. Les Warren menèrent leurs expèriences sur le fait que les Lutz ne touchèrent en rien ni au spiristisme ni à quelque démonologie que ce soit. Des les premiers instants les phènomènes commencèrent. Lorraine recevait sans cesse des messages d’ordre visuel et audio qui la déstabilisèrent sans cesse. Une force l'empêchait de monter les escaliers menant aux étages. Dans la pièce où Kathy raccommodait leurs vêtements, elle s’exclama : "J’espère ne jamais voir l’enfer de plus près". En entrant dans la chambre de Missy elle sut automatiquement que le mobilier appartenait aux DeFéo. Egalement dans la chambre des garçons.

    

Les Warren et leur équipe en pleine séance.

 

Dans la chambre des Lutz, seul le matelas avait été changé. Au second étage Lorraine aurait eu une rencontre spirituelle avec Ronald DeFéo. Ses premières impressions furent que personne ne délogera cet esprit. A un moment tous les investigateurs furent pris de graves malaises, rendant impossible de continuer quelques opérations que ce soit. Ed qui d’habitude est beaucoup moins réceptif que sa femme, descendit au sous-sol. Il y vit des ombres qui tentèrent de le repousser ainsi que des points lumineux n’ayant aucune presence rationnelle. Lorsqu’il eut recours à des icônes religieux et une prière, quelque chose tenta de le soulever. Jamais il n'avait ressenti cela auparavant.
Les Warren quittèrent la maison vers 1h du matin en jurant de ne jamais y remettre les pieds mais ils y retournèrent plus tard malgré tout. Mais leur nouvelle expérience ainsi que des photos jamais publiées ailleurs ne sont accessibles qu’en assistant à une de leurs nombreuses conférences.

Les Warren.

Les gens avides de sorcellerie ou autre science paranormale, s'attendaient peut-être à une rencontre avec tel ou tel diable...! Trève de plaisanterie...Ces expèriences étaient des plus sèrieuses et des phènomènes patents y ont été révélés...Pas de sang, pas d'hémoglobine..Juste des faits et des faits bien concrets...

Stephen Kaplan investigateur du paranormal de New York et ancien directeur de l’Institut de Métapsychologie de l’Amérique, avait déjà fait de nombreuses recherches dans cette affaire et il eut accès à la maison de nombreuses fois, ne trouvant aucun indice corroborant les dires des Lutz. Il eut même l’occasion de discuter avec un journaliste, ne croyant nullement à l'histoire des Lutz, qui lui raconta que George Lutz était retourné à la maison pour un vide-grenier et que durant leurs, soi-disant, 28 jours de terreur, il n’avait pas neigé le jour où les Lutz disaient y avoir vu des empreintes de sabots ou que personne n’appela la police une seule fois (contre-disant encore une fois les paroles de George Lutz qui soutient avoir appelé la police le soir où la porte d’entrée aurait été arrachée de ses gonds. Car George appella bien la police ce jour là..! Sur leur site Internet, les Warren ne ménagent pas leur mépris envers Stephen Kaplan. Kaplan fut contacté par les Lutz le 16 février 1977 pour qu’il inspecte, avec son équipe, la fameuse maison. Avant d’entrer, il précisa bien à George Lutz que "si l’histoire est une mystification, le public le saura". Les Lutz rappelèrent Kaplan ensuite pour annuler l’enquête, prétendant qu’ils ne voulaient pas de publicité pour la maison. Convaincu que l’affaire Amityville était une vaste supercherie, Kaplan réunit toutes les preuves et les revendications faites par la famille, Jay Anson et les Warren dans les médias. Il ne niait pas que des choses s’étaient produites mais trouvait que l’histoire était trop énorme pour être vraie.
Après enquête, Kaplan devint convaincu que l’affaire Amityville n’était qu’une mystification. Il avait surtout peur que des cas comme celui-ci deviennent courant dans d’autres affaires paranormales.

 

Toutes les pièces ainsi que la piscine ont été éxaminées.

Il savait très bien qu’en faisant cela, il allait devoir affronter les Warren, les Lutz et le public et ce fut le cas. Personne ne croyait aux dires de Kaplan et tout a été mis en œuvre pour discréditer ses affirmations (surtout peu après sa mort inopportune quelques années plus tard).
Le public était persuadé que la maison était hantée. Est-ce que les preuves de Kaplan suffiront pour les persuader...?. Ce ne fut pas le cas...Sa "vérité" était loin d'être "vraie"...!
En 1979, un avocat nommé William Weber a avoué qu’il avait menti durant un radioshow paranormal. Weber avait été l’avocat de Ronald DeFoe et il a affirmé que lui et George Lutz avaient inventé l’histoire après avoir bu quelques bières. Toujours selon Weber, George Lutz voulait faire une hypothèque qu’il ne pouvait pas se permettre. Il était ennuyé et il avait besoin d’inventer toute cette histoire pour se tirer d’affaire.

 

Lorraine et Ed Warren quelques années après.

Kaplan a ensuite trouvé une preuve suffisante pour obtenir l’accès à la maison. Il a tout de suite annoncé que la prétendue "Chambre Rouge" n’était qu’une invention et qu’aucun "visage démoniaque" n’était apparu sur les briques, à l’intérieur de la cheminée. Il a aussi noté que la porte d’entrée de la maison était toujours en place et intacte.
Après sa visite, Kaplan chercha un rédacteur du journal local pour faire part de ses découvertes. Il découvrit peu après que George Lutz, le jour où il s’est "enfui" de la maison, n’avait pas cherche à contacter la police (chose qui aurait été tout à fait normale dans de telles circonstances).
Encore une fois, Kaplan y voyait là une preuve irréfutable.

La fameuse photo prise à l'étage par les Warren. Comparaison avec les frères de Ronald DeFéo.

Peu après les séances de spiritisme, George et Kathy Lutz s’associèrent avec un auteur du nom de Jay Anson. Ensemble, ils écrivirent "The amityville Horror : A True Story". Le livre remporta un succès immédiat du fait qu’il racontait une histoire "vraie" de meurtres étranges et d’événements paranormaux. Il engendra d’ailleurs une série de films et livres sur amityville.
L’histoire de cette maison hantée devint rapidement connue dans le monde entier. Que ce soit dans des articles de presse, dans les livres, dans les magazines ou encore à la télévision, rien n’y échappait. Il est évident que tous les médias n’arrêtaient pas d’expliquer que cette histoire était vraie, explication de son succès. Cependant, les personnes s’intéressant de près au paranormal ne partageaient pas cet avis. La plupart restaient sceptiques ou n’y croyaient tout simplement pas.

Jay Anson.


Les habitants de la maison

Il semble que les indiens Shinnecocks avaient installé sur le terrain, situé au bord de la rivière, un campement qu'ils avaient cloturé et destiné aux malades, aux fous et au mourants. On les enfermaient jusqu'à ce qu'ils meurent. Les Shinnecocks ne s'en servaient pas comme cimetièrre parce qu'ils croyaient que ce terrain était infesté de démons. L'un des habitants de ce terrain fut un dénommé John Catchum ou Ketcham qui avait dû fuir Salem, Massachussetts, pour avoir pratiqué la sorcellerie....On prétend qu'il continua à adorer le diable à Amityville. On raconte aussi qu'il fut enterré quelque part dans la partie Nord-Est de la propriété. La maison avait été construite en 1928 par un certain Managhan. En 1965 les DeFéo l'avait acheté aux Riley. Les Lutz ensuite Les Crommarty viennent habiter au 1112 Océan Avenue dès 1977. Envahis pas les badauds et les curieux, ils décident de changer l'adresse de la maison. Harcelés par les touristes et les médias, ils portent plaintes contre les Lutz (!!) parce qu'ils estiment que ceux-ci ont fait de la maison un lieu de villégiature pour les faiseurs d'évenementiels. Comme si les Lutz y pouvaient quelque chose...!! Il fut bien la peine de critiquer les Lutz d'avoir inventé cette histoire pour avoir de l'argent, les Crommarty n'ont pas fait mieux en portant plainte pour une raison déplorable !!. Ils restèrent dans cette maison durant 10 ans, jusqu'en 1987. Depuis deux familles y ont logés. Mais il faut dire que le prix de la taxe foncière à l'époque s'élevait à 10 000 dollars. Somme assez convaincante pour ne pas y rester plus longtemps. Aucune des familles n'a subit de phénomènes identiques aux Lutz.

 

Les Crommarty.

- Haut de page -




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement