Chargement... Merci de patienter quelques secondes...

Le Vitiligo


Depuis le milieu des années 1980, le physique de la star a fait couler beaucoup d'encre, provoquant l'étonnement de l'opinion publique.


Selon ses propres dires, Michael Jackson aurait été maltraité dans son enfance par son père, Joseph, tant moralement que physiquement. Son père ne ratait pas la moindre occasion pour le rouer de coups de pieds, de coups de poings, de coups de ceinture, et il se moquait très souvent de lui en le surnommant "gros nez".

Il aurait aussi souffert très tôt de son exposition médiatique, surtout pendant l'adolescence, parce qu'il avait un gros problème d'acné, provoquant chez lui un grave problème identitaire et un dégoût pour sa propre image.

 

Vidéo le montrant de son plus jeune âge à aujourd’hui…

En 1978, une chute sur scène lui aurait cassé le nez et obligé à subir une première rhinoplastie qui ne sera pas totalement réussie (problèmes respiratoires) et qui sera corrigée par une seconde. Il ne reconnait avoir subit que ces deux seules rhinoplasties ainsi qu'une opération sur le menton, pas une mentoplastie mais juste l'ablation de la fossette au menton qui apparaît à l'époque de Bad en 1987). Bon nombre de rumeurs circulent sur les modifications qu'il aurait apporté à son visage, même si certaines semblent avoir été purement et simplement inventées par la presse à scandale. Certaines interventions sont visibles et donc indéniables, et poussent les chirurgiens esthétiques à citer Michael Jackson comme l'exemple à ne pas suivre.

 
Merci à MJSFC pour les photos...

En 1998, Steven Hoefflin, chirurgien esthétique et médecin personnel du chanteur depuis 1978 (et accessoirement l'un des plus brillant chirurgien plastique du tout Hollywood), pratique une dernière rhinoplastie sur Michael Jackson et le met en garde contre toute intervention supplémentaire. Malgré tout, Michael Jackson en subira une nouvelle, entre autres opérations, début 2001. Le 14 novembre 2002, lors d'un procès l'opposant à l'allemand Marcel Avram, promoteur de ses concerts, le chanteur apparaît avec le nez recouvert d'un pansement, ce qui amènera Hoefflin, probablement soucieux de garder sa clientèle, à publier un communiqué de presse insistant bien sur le fait qu'il n'aurait plus pratiqué d'interventions sur Jackson depuis 1998.

Steven Hoefflin, MD, FACS

La couleur de peau du chanteur a, elle aussi, changé durant les années. Au début de son éclaircissement, il ne s'exprimait pas sur le sujet. En 1993, lors d'une interview accordée à la célèbre journaliste américaine Oprah Winfrey, il a finalement déclaré être atteint d'une maladie de peau (Le vitiligo une maladie semblable au Lupus, qui détruit la pigmentation de la peau). Sur de nombreuses photos, des plus anciennes aux plus récentes, on peut voir des marques évidentes de cette maladie qui touche entre 0,1 et 2% de la population mondiale. Michael Jackson serait un exemple de cas où la maladie serait à son stade le plus avancé et le plus extrème (c'est d'ailleurs à cause de cette maladie que l'artiste serait contraint de se maquiller depuis plus de 20 ans, à l'aide fond de teint).



Vitiligo de la face après 30 séances de PUVathérapie orale. Stabilisation des lésions. (Source Docteur François Mahuzier)


Il est probable que Jackson ait utilisé un produit de type "Eldoplaque forte", une crème à base d'hydroquinone, non pas pour se blanchir la peau parce qu'il avait honte de ses origines, mais plutôt pour uniformiser son teint, et éliminer les taches de dépigmentation restantes. Cet "agent blanchissant", est couramment utilisé et même banni dans certains pays africains, en raison de sa toxicité. Il faut cependant préciser qu'à ce jour, aucun de ces produits ne permet de blanchir une peau à ce point. La suspicion de vouloir renier sa négritude a laissé une partie de la communauté noire du monde entier perplexe, mais il semble que Jackson soit véritablement atteint de cette maladie. Son cas est pourtant vu par certains comme un des facteurs de diffusion de la pratique du blanchiment dans certains pays africains (et qui fait des milliers de victimes, les produits utilisés étant moins chers mais très dangereux).



Cas typique de vitiligo...

Néanmoins, Michael Jackson a toujours clamé haut et fort son appartenance à la communauté noire dans les chansons et actions humanitaires qu'il mène. Il a d'ailleurs été au centre d'une polémique en 1995 lors de la sortie de la chanson They Don't Care About Us ("Ils se foutent pas mal de nous"), chanson "engagée" dans laquelle l'artiste dénonce les ségrégations raciales, le harcèlement et l'exclusion des minorités.

Père

- Avec son père -

Le sociologue Yves Gautier a réalisé dans son ouvrage de référence "Michael Jackson de l'autre coté du miroir" une intéressante analyse des métamorphoses du King Of Pop. Pour lui, entre autres explications, Michael aurait tour à tour tenté de ressembler à des personnes qu'il admire, comme Diana Ross ou bien encore David Bowie, figure androgyne de la pop music.

webassets/livreMichaelJacksonLivreMichaelJacksonLivreMichaelJackseMichaelJacksonLivreMichaelJacksonlivreMichaelJacksonlivre.jpg

L'analyse poussée de l'auteur est innovante, en cela qu'elle ne se base pas sur le "comment ? ", qui ne pourra jamais être prouvé, mais sur le pourquoi. Ce faisant, nous découvrons "de l'intérieur" des éléments clefs de la psychologie de Michael Jackson. Une explication "marketing" des changement d'apparence de Jackson réside en le fait que son changement de couleur aurait facilité le "cross-over", ou capacité d'un artiste à réunir les publics blanc et noir, tour de force réalisé auparavant uniquement par Elvis Presley.

Pourquoi le vitiligo ?

On ne connaît pas précisément la cause du vitiligo
Le vitiligo résulte de la destruction des mélanocytes (cellules de la peau, lui donnant sa couleur « marron »), d'ou son aspect de dépigmentation ou tache blanche sur la peau.

 


Pourquoi a-t-on du vitiligo ?

Il existe plusieurs facteurs intervenant dans la genèse du vitiligo :
L’hérédité dans le vitiligo: 
on observe dans environ 1/3 des cas un antécédent de vitiligo dans la famille 
L’auto-immunité joue un rôle dans le vitiligo
Le système immunitaire permet à l'organisme de se défendre contre les éléments hostiles de l'environnement (microbes, virus...). L'auto-immunité est une réaction de l’immunité d’un sujet contre lui-même. Le médecin décidera donc dans certains cas de vitiligo de vérifier s’il n’existe pas un contexte « auto-immun » chez son patient. 
 
 
Le phénomène de Koebner dans le vitiligo

Le phénomène de Koebner est l’aggravation d’une maladie de peau aux endroit ou elle subit des traumatismes. Il semble exister un phénomène de Koebner dans le vitiligo puisqu'on observe effectivement une répartition préférentielle du vitiligo sur les zones subissant fréquemment des micro-traumatismes (frottement, appui…) : les mains, les coudes, une partie du visage fréquemment manipulée par le patient…

Comment reconnaît-on le vitiligo ? :

Il s’agit de taches blanches devenant facilement rosées au soleil. Son diagnostic nécessite une consultation médicale
Il existe deux grands types de vitiligo :
Touchant un seul côté du corps, généralement le long d’une innervation de la peau. Il est fréquent sur le visage d’observer ce type de vitiligo.
Touchant les deux côtés du corps, souvent de façon symétrique. Il débute généralement aux mains ou au visage et peut s’étendre, généralement par poussées. .
 
 
 
Traitement et soin du vitiligo

 On peut tenter de faire repigmenter le vitiligo en le stimulant avec des UV ou le soleil. Ce traitement sera arrêté en cas d’inefficacité en moyenne après 3-4 mois d’essai.
Le soleil pourra être utilisé sous stricte surveillance médicale. pourra être utilisé sous stricte surveillance médicale.  

 Afin de gommer ces tâches, il utilise un produit appelé : Dermablend. Le Dermablend est très utilisé dans les maladies de peau pour gommer les tâches et ainsi rendre la peau homogène. Cependant, il ne se décline qu'en quelques teintes. Pour un noir, la couleur obtenue est alors plus claire. En 1989, Michael est déjà plus claire. Il se protège du soleil car à cause du Vitiligo, il ne peut pas bronzer. Malheureusement, la maladie gagnera encore du terrain dans les années qui suivirent.

Regardez les images...!

Les « UV » ou Photothérapie :

Il faut éviter d’en faire pendant de nombreuses années car on sait que les UltraViolets jouent un rôle important dans le déclenchement des cancers de la peau. On estime qu’il ne faut pas dépasser en moyenne 30 séances par an et 150 à 200 séances pour une vie. Il est donc important de bien suivre les prescriptions de son médecin et de l’informer si l’on a déjà eu des UV ou un mélanome qui contre-indique les UV. Il faut aussi lui dire si l’on a déjà eu un autre cancer de la peau, une maladie liée au soleil, des grains de beauté, des médicaments car ils peuvent provoquer des éruptions avec les UV et tout autre antécédent.

-          Il faut bien protéger ses yeux avec les lunettes fournies et les hommes doivent garder leur slip.
-          Si votre médecin vous a prescrit un médicament à prendre 2 h avant les séances ( psoralène), il faut porter des lunettes noires foncées couvrant les cotés des yeux et se protéger du soleil pendant les 8 h après sa prise.

On peut tenter de greffer des mélanocytes depuis une zone saine. Ceci est surtout indiqué pour les vitiligo de petite taille, non soumis aux microtraumatismes. Le vitiligo touchant un seul côté du corps est généralement une bonne indication de ce traitement, en particulier au niveau du visage. depuis une zone saine. Ceci est surtout indiqué pour les vitiligo de petite taille, non soumis aux microtraumatismes. Le vitiligo touchant un seul côté du corps est généralement une bonne indication de ce traitement, en particulier au niveau du visage.  

Essayez de diminuer les micro-traumatismes sur les zones de vitiligo : ne pas frotter en se lavant les mains, ne pas manipuler ses lésions de vitiligo (en particulier au niveau du visage), éviter l’appui sur les coudes ou les genoux s’ils sont atteints… Ceci diminue généralement l’évolution du vitiligo

Le soleil et les UV font partie du traitement du vitiligo pour essayer d’obtenir une repigmentation. Il faut cependant observer strictement les conseils médicaux et savoir s’arrêter en cas d’inefficacité car les zones de vitiligo étant plus sensibles au soleil, elles ont plus tendance à développer des cancers de la peau.

- Haut de page -



 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement